Conseil – Accompagnement – Ingénierie Didactique/Pédagogique – Production

Dynamiser vos formation avec le numérique

L’avènement des technologies et particulièrement le numérique transforme notre société mais également notre approche de la formation. La digitalisation des formations est donc désormais une nécessité, et se passer de ses bienfaits serait une gageure.

Pourtant, digitaliser les formations ne doit pas les restreindre à de l’auto-formation, et se résumer à fournir à l’apprenant les outils pour qu’il puisse être autonome dans ses apprentissages.

La formation doit devenir multimodale, et passe par la mise au centre de l’apprenant dans la formation, en partant de ses besoins pour l’aider à acquérir les compétences nécessaires à son employabilité. 

Privilégier la collaboration

Innover, oser, créer de nouvelles modalités, expérimenter, sont les points forts d’une conception efficace. Il n’est pour autant pas nécessaire de faire disparaitre l’existant, mais bien souvent de repenser l’ingénierie didactique des formations en place, et de concevoir des parcours pédagogiques qui rendront l’apprenant acteur de sa formation, et maître de ses apprentissages.

Les espaces d’apprentissages doivent alors s’adapter à ces modalités pour autoriser l’expérimentation, la confrontation et la réflexivité sans jugement externe. Le social-learning doit être privilégié, car l’interaction sociale est un facteur décisif qui provoque la déstabilisation favorable à la reconstruction cognitive. Nous jugeons, de notre expérience personnelle et de notre performance, en les confrontants à celles de nos pairs confrontés à des expériences similaires et leur façon de les aborder. Sachant que les réseaux sont multidimensionnels et source de rétroaction car ils s’influencent mutuellement. Cela permet notamment à chacun de vivre le réseau comme il le souhaite, et selon son niveau d’engagement.

Les rétroactions doivent également être le fait des formateurs qui deviennent alors un réel point d’appui pour les apprenants. Ils doivent aider à observer plutôt que dire quoi et où observer. Il doivent aider à développer des postures réflexives et favoriser l’apprentissages des technologies.

Faire évoluer le rôle du formateur

Les formateurs deviennent également des concepteurs, il peuvent aisément produire des ressources qui seront disponibles à tout moment, mises à disposition sur un LMS ou autre outil du réseau. Il n’est alors pas besoin pour ces derniers d’avoir suivi une formation longue, des outils, comme la suite ISpring par exemple, leur permet facilement de transformer leurs documents existants en ressources auto-formatives efficaces.

Un projet de ce type demande néanmoins une expertise dans plusieurs domaines, qui n’existe pas toujours en interne. Il est nécessaire de maîtriser l’ingénierie de formation, didactique, pédagogique. Il faut être capable de réaliser un synopsis, un scénario détaillé, un storyboard, et bien d’autres choses encore.

Améliorer la performance grâce à l’accompagnement

La conception de ce type de formation demande également de l’agilité, de l’écoute, de l’emphatie, une excellente connaissance des technologies. Nous vous proposons ces expertises pour vous aider à transformer vos formations avec l’assurance d’un accompagnement de qualité.

Membre du collectif Learning-Sphère, et du FFFOD, le forum des acteurs de la formation digitale, Eric Pereira travaille en équipe et propose les multiples expertises nécessaires et adaptées à chaque projet.