Quelques conseils bienveillants avant la mise en œuvre de votre classe virtuelle.

Avant :

Posez-vous une première question avant de commencer votre scénario : qu’est-ce qui justifie que j’aille déranger l’apprenant dans son intimité ? Cette question doit vous aider à justifier de la qualité de votre scénario et des interactions que vous proposerez.

# Réalisez un synopsis de votre classe virtuelle

Concevoir le scénario de votre animation en deux temps. Un premier temps consacré au synopsis qui vous permet de poser les premières grandes étapes de votre cours. Le synopsis reprend les étapes comme l’accueil, la présentation de la séance, son démarrage, et les différentes étapes ou chapitres sur lesquels vous allez réaliser votre cours. Pensez lors de cette phase à chronométrer ces étapes assez finement. Assurez-vous de ne pas dépasser 1h30, 2h00 étant un maximum car cela demande beaucoup d’efforts pour maintenir l’attention des participants.

Voir l’exemple ci-dessous

# Réalisez un conducteur de votre classe virtuelle

Une fois le scénario général établi, prenez le temps de décliner en détail chacune des étapes afin de vous aider à les suivre sans oublier le moindre détail.

Sur la base du synopsis, le conducteur en reprend les grandes étapes, ainsi que le chronométrage. Précisez alors les contenus que vous allez utiliser, les outils, ainsi que ce que vous attendez des participants, sont-ils passifs ou acteurs, doivent-ils écrire sur le tableau blanc par exemple. 

Voir l’exemple ci-dessous

# Préparez vos participants

Votre scénario précisé, vous pouvez envoyer un mail à vos participants pour les inviter à la classe virtuelle. Préparez leur un petit didacticiel pour leur expliquer comment intégrer l’outil et leur rappeler les conditions, comme la nécessité de tester leur connexion, d’avoir un micro en fonctionnement, une webcam …

Invitez-les également à prendre des dispositions pour qu’ils soient dans un environnement calme dans lequel les risques d’être dérangé soient les plus faibles possible.

N’envoyez pas ce mail trop tôt, il risquerait d’être noyé dans le flux des mails des participants et oublié. Dans tous les cas un rappel 1h00 avant, voire 30mn avant réduit les risques d’attendre vos participants au démarrage ou de devoir les relancer en urgence.

Informez vos participants du programme de votre classe virtuelle (CV). C’est un levier important pour la motivation. Cette même motivation que l’on cherche à maintenir avec le séquençage conçu en amont.

# Soyez à l’avance

Faites un test de votre connexion dans les mêmes conditions que celles de votre CV à venir. Réalisez ce test au moins 30 minutes avant le démarrage.

Vérifiez que votre casque soit chargé s’il est en Bluetooth. Testez votre micro.

Pensez à vous décharger des divers besoins qui pourraient être gênants pendant l’animation. Préparez vous un verre d’eau, voire une bouteille. Une part de stress doit être prise en considération et cet eau sera alors la bienvenue.

Pensez à la température de votre pièce, avoir trop chaud ou trop froid peut être très désagréable. 

Pendant la classe virtuelle :

# Au démarrage

Suivez le conducteur que vous avez sous les yeux (voir l’exemple)

Acceptez également les impondérables et le fait que vous soyez en difficulté de suivre très exactement ce conducteur, surtout lors de vos premières animations, mais l’expérience vous aidera à être à l’aise avec ce genre d’exercice et vous apprendrez alors à préparer vos animations avec des timings adaptés à toutes les situations. Restez naturel, ne soyez pas figé dans une posture désagréable pour vous comme pour vos participants. Laissez vivre votre cours le plus naturellement possible, quitte à dériver un peu de votre conducteur. 

Activez l’enregistrement après avoir prévenu les participants, qui pourraient ne pas vouloir apparaître sur celui-ci. Proposez alors au participant concerné de couper sa caméra. Dans tous les cas, il sera probablement nécessaire que vous coupiez les caméras de tous les participants pour gagner de la bande passante. Vous pourrez à tout moment la réactiver.

À la fin devotre classe virtuelle stoppez l’enregistrement et réactivez les caméras pour voir les participants une nouvelle fois et les saluer.

# Après la classe virtuelle

Mettez l’enregistrement à disposition des participants pour qu’ils puissent revoir les points qui leur sembleraient incompris.

Faites une pause, vous l’avez bien mérité.

Ces conseils ne peuvent être exhaustifs, et je ne peux que vous inviter à alimenter cette liste selon vos besoins et les découvertes liées à vos expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.